Takarazuka kagekidan Index du Forum
 
 
 
Takarazuka kagekidan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Histoire "Michel-ange"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Takarazuka kagekidan Index du Forum -> Spectacles -> Hanagumi -> 2000-2009 -> Michel-Ange / Viva!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mizu Natsuki
Topstar
Topstar

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 1 992

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 21:22 (2008)    Sujet du message: Histoire "Michel-ange" Répondre en citant

Michel-ange ~ l'homme qui voulait devenir Dieu




Au seizième siècle, à la Villa Médicis à Rome, les nobles, ecclésiastiques et des artistes invités à un banquet félicitent Giovanni de Medici sur son adhésion au Saint-Siège pour le prochain mandat. La soeur cadette de Contessina, parle à Raphaello éminent portraitiste feminin. Sachant qu'il est venu à Rome pour voir la Pieta de Michel-Ange, elle parle de son admiration pour Michlangelo, homme d'éternelle passion. Raphaello a à peine le temps de vouer les louanges de la Pieta que Leonardo da Vinci rompt le silence, gardé jusque là.

Il déclare qu'il ne reconnaît pas la sculpture comme un art et que Michel-Ange est seulement un tailleur de pierre. Michelangelo appelé par Contessina et confrontés à da Vinci. Toutefois, Giuliano, peintre, les séparent et les conduit à une salle à manger. Resté seul avec la Contessina, elle lui demande de lui dire tout ce qu'il sait sur la mort soudaine de sa sœur aînée, Luisa, le jour de son mariage dans la famille Ridolphi. Cependant, Michel-Ange reste muet enfermé sur lui-même.

Au cours de l'année célébrant le quinze centième anniversaire de la naissance du Christ, les chrétiens des quatre coins du monde visitent la ville sainte et sont ému aux larmes par la Pieta installée à la chapelle de la Basilique de Saint Peter. Tandis que Raphaello et deux disciples de Michelangelo, Ascanio et Antonio, admirent l'habileté de Michelangelo devant la Pieta, Giuliano avertit qu'à Rome, les valeurs de tout sont décidées par des mots ou même un geste du Pape. Ensuite, le Pape Alexander VI fait face à la Pieta et s'éloigne sans intérêt. Ascanio et Antonio sont offensé par l'indifférence du Pape. Giuliano les apaise en déclarant que peu comprennent les valeurs réelles des oeuvres artistiques ces jours-ci à Rome. Chaque fois, Giuliano se sent désolé de ne pas être aussi doué que Michelangelo, il se rappelle sa détermination de vivre positivement et essaye de se comporter agréablement tout le temps cependant il en est malade. Un jour, il tousse est crahce du sang et garde au fond de son coeur son amour pour Clarice.

Dans le centre-ville de Rome, Mendolini, chef de voleurs et ses amis dansent et chantent en se moquant du Pape et des nobles dans une taverne, où Michel-Ange entre. Alors que les invités dans la taverne l'applaudissents pour sa Pieta, une lettre personnelle de Piero Soderini, gonfalonier de la république florentine lui parvient. Soderini demande à Michel-Ange de faire une statue d'un héros qui peut symboliser la liberté qui serait la fierté de la république florentine. Toutefois, Giorgione et Angelico, représentant les marchands de soie et tissus de Florence, ne sont pas d'accord avec Soderini sur le choix de l'artiste. Giorgione et Angelico crois que la république florentine n'est plus régi par une puissante maison comme les Médicis, mais par les citoyens de leur groupes de travail. D'autre part, Michel-Ange a étudié à l'école d'art des Médicis, il est considéré par eux comme un fidèle disciple. Soderini rejète leur protestation et les convainc que le seul artiste capable est Michel-Ange. Ensuite, Soderini est surpris d'apprendre que Michel-Ange est sur le point de faire une statue de marbre avec l'énorme bloc abandonnés depuis plus de quarante ans à l'ombre du Dôme.

Soderini tente en vain de dissuader de se servir de Michel-Ange pour l'ancien marbre. Michelangelo dit que le marbre est vivant et seulement en sommeil, et commence à travailler en dépit de l'inquiétude de ses disciples. Contessina vient à l'atelier où Michel-Ange travail sans relache sans même manger. Elle ne peut s'empêcher de lui avouer son amour, malgré qu'elle connait sa réponse. Elle lui dit qu'elle est sur le point d'aller à Bologne pour son second mariage, par ordre de son frère aîné, mais elle aime personne, sauf Michel-Ange. Toutefois, aucune réponse ne vient, seul son ciseau résonne dans l'atelier.

Le David de Michel-Ange est terminé. Dès qu'il est installé à la place convenue, les gens le regarde sans voix. Michel-Ange révèle son prochain projet : la décoration du mausolée du Pape Julius II avec quarante statues. Puis, en regardant Michel-Ange, Raphaello, profondément impressionné par David, décide de rivaliser avec lui.

Michel-Ange travaille avec les carrieres à Carrara célèbre pour la qualité de la production de marbre. Un gros bloc de marbre est prêt, tout d'un coup, il glisse....Juste à ce moment-là, un tailleur de pierre nommé Niccolo se sacrifie pour empecher le bloc de se fendre et protéger le travail du maître. La mère de Niccolo implore Michel-Ange de sculpter la vie de son fils dans le marbre.



Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Mai - 21:22 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Takarazuka kagekidan Index du Forum -> Spectacles -> Hanagumi -> 2000-2009 -> Michel-Ange / Viva! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com