Takarazuka kagekidan Index du Forum
 
 
 
Takarazuka kagekidan Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Histoire "The Afterglow of Eire"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Takarazuka kagekidan Index du Forum -> Spectacles -> Tsukigumi -> 1990-1999 -> The Afterglow of Eire / Takarazuka Ole!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mizu Natsuki
Topstar
Topstar

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 1 992

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 18:29 (2008)    Sujet du message: Histoire "The Afterglow of Eire" Répondre en citant

Afterglow of Eire



Le spectacle s'ouvre avec Walter en grand manteau et chapeau haut de forme, qui chante "Kaze no Shamrock" tandis que la troupe chante en arrière-plan et tous les grands personnages sont mis en place.

Ensuite, la pièce s'intalle, nous sommes transporté en Inde dans les années 1920. Là, le soldat britannique, colonel Shamrock dit adieu à son peuple, car il a reçu des informations que son père est décédé, et il quitte l'armée pour rentrer chez lui en Irlande pour prendre la succession. Le dirigeant local lui donne un cadeau d'adieu.......un erviteur nommé Ravi Shankul. Walter tente de protester mais il devient vite évident que Shankul veut réellement aller avec lui.

Ils voyagent à travers l'Europe et entre à Dublin. Dublin a changé, il est choqué quand il rentre à la maison en uniforme et une jeune femme lui crie : "britannique, rentrez chez vous!" L'armée britannique a abusé de son contrôle, et les gens sont mécontentement. Les groupes terroristes protestent contre la domination britannique en Irlande. L'un de ces groupes, l'épée de lumière, est dirigé par Daniel McNeal, dont sa fiancée Rosey est un membre.

Walter explique à son avocat et au personnel qu'il liquide la plupart de la propriété et les libérera de son service. Ils essayent de se disputer, mais tout est interrompu quand un groupe de Daniel et ses hommes fait irruption dans l'hôtel particulier comme couverture. Daniel a reçu une balle et ils sont suivis par des soldats. Ils essaient de les forcer sous la menace des armes, mais Walter doucement explique qu'ils ont qu'a demander gentiment, et Joseph le maître d'hôtel dit qu'il sont leur invités. Rosey n'a pas d'autre choix que d'accepter, et tout le monde est emmené en haut juste à temps. Les soldats britanniques entrent et fouillent la maison. Ils trouvent d'énormes quantités de sang sur le tapis d'entrée. Tout à coup, Joseph apparaît, boitant, avec un chiffon sanglant enroulé autour de sa cuisse. Il s'est blessé et saigne sur le tapis, explique-t-il. L'un après l'autre, des autres peronnes apparaissent avec des gouttes blessures. Au début, les soldats ne le crois pas, mais quand ils vérifient, ils voient que les blessures sont bien réel. Ils s'excusent.

Walter est choqué que ses serviteur puissent aller aussi loin. Ils expliquent qu'ils sont trop Irlandais et qu'ils croient en la famille Shamrock. Walter est heureux d'entendre rire à nouveau, si longtemps absent depuis la mort de sa mère, et décide de les garder tous. Ils lui font une surprise, son petit frère que Walter avait cru mort est bien vivant. Des complications à la naissance de Michel avaient causé la mort de leur mère et son père dans son chagrin avait ordonné aux serviteurs de se débarrasser du garçon. Ils l'avaient caché et l'avaient élevé toutes ces années. Walter est heureux pour être réuni avec son frère plus jeune. Rosey a observé tout cela du balcon de deuxième étage et se détourne amèrement .

Le temps passe, Rosey et Walter se rencontrer et lui explique que la violence engendre la violence et le terrorisme n'est pas la réponse. Elle a fait semblant d'être en désaccord, elle croit en ce que Daniel fait, mais il n'est plus l'homme qu'il était. Les terroristes finissent par quitter les lieux.

Plus tard, il est un proche de la confrontation entre l'armée et les terroristes. Alec, un des membres de l'Epée de Lumière, est devenu informateur; révélant un complot visant à assassiner le nouveau Gouverneur général de l'Irlande alors qu'il est à la chasse. Walter parvient à stopper en se jetant entre les deux parties. Il refuse de choisir son camp, il croit en l'Irlande, mais aussi en ses anciens amis de l'armée britannique. En fait, le commandant des forces de Dublin est son ancien ami, Charles Russel. Charles est devenu un étranger, il est devenu cruel.

Un grand approvisionnement en armes destinés à l'armée britannique a disparu en cours de route, et il a été dit que leur navire a coulé dans une tempête. Un jour, Michael a pris Shankul sur une île éloignée et là dans un château abandonné Michael trouvé les armes. Michael a ordres de Walter de les retourner à l'endroit où ils les a trouvé. Les armes et la violence ne sont pas la réponse. Tant bien que mal, Daniel apprend que Michael sait où sont les armes, et il envoie Rosey réticents à savoir l'information.

Quand Michel remet le reste, Walter apprend que Rosey est après les armes. En ayant une idée vague qu'ils sont aux ruines, il décide d'entrer à leur recherche. Inquiet de l'absence de Rosey, Daniel quitte ses hommes pour la chercher. Michel réapparaît et reconnaît son frère qu'il a dit à Rosey où les armes sont. Walter part à la hâte dans une tempête. Il trouve Rosey aux ruines et Daniel se montre peu de temps après lui, l'arme au poing. Rosey rappel à Daniel que Walter lui a sauver la vie et s'effondre ensuite d'une fièvre. Walter prie Daniel de mettre de côté son antagonisme pour qu'ils puissent garder Rosey vivante. Il va chercher du bois de chauffage, tandis que Daniel garde Rosey chaud. En cherchant le bois, il trouve la cachette des armes et cache un bâton de dynamite dans son manteau. Une fois qu'ils font commencer un feu, Walter discute avec Daniel. Walter demandant si Daniel aime Rosey -

"Oh, mais bien sûr vous fait," dit-il avec un sourire plein d'autodérision, il met alors en doute la vie que Daniel impose à Rosey.

"Ce que nous faisons ne vous regarde pas; vous êtes un tiers," dit Daniel froidement.

Walter part pour rassembler plus de bois de chauffage. Daniel se confie à Rosey que ce n'est pas la vie qu'il aurait choisie pour elle, ou lui-même, mais il n'y a aucun retour possible maintenant. Son chemin est choisi. Résolu encore une fois, il tire son arme à feu et part en courant pour trouver la cachette. Walter part en courant et crie en colère après lui d'abandonner Rosey. Alors il prend la place de Daniel et la garde au chaud jusqu'à ce qu'elle se réveille. Une fois qu'elle se réveille, elle se retire brusquement et Walter explique que c'est vraiment Daniel qui l'avait tenue. Elle demande où Daniel est parti et Walter lui dit. Elle admet que ses idéaux sont aussi les siens.

Daniel revient avec plusieurs armes à feu supplémentaires. Il a trouvé la cachette. Walter prend une branche brûlante et retire la dynamite. Il va se jeter sur la cachette d'armes plutôt que d'être utilisé pour le meurtre et la violence. Daniel tire son arme à feu, mais alors... Rosey tire la sienne aussi et le dirige sur Daniel. Elle explique qu'elle ne le laissera pas faire. Elle ne le laissera pas obtenir les autres armes. Walter observe avec horreur la scène alors Daniel baisse son arme et se détourne, expliquant qu'il sera de retour avec les autres. "Je le veux, Daniel!" crie Rosey mais il continue à marcher. Elle tire. Daniel chancelle, se tourne et la tue en retour.

Walter rejette sa dynamite non allumée et saisit Rosey, mais elle s'esquive. Daniel blessé chancelle à ses pieds. Walter lui crie de rester et d'attendre les autres, mais l'homme blessé admet qu'il a eu tort et il va faire ce qu'il doit. Il prend le bâton de dynamite. Incapable de laisser Rosey, Walter crie à Daniel d'arrêter, mais l'homme allume la dynamite et disparaît dans la cachette. Une explosion éclaire le ciel comme l'aube arrive.

Les hommes de Walter arrivent. Walter dévasté et amer, il leur crie la vérité, mais on ne donne personne le temps pour pleurer, parce que les Anglais arrivent. Walter leur fait face, demandant si Charles a l'intention de l'enlever lui aussi ? Il commence à chanter "Danny Boy" doucement et marche vers les soldats. Ils le battent par terre, mais il se lève à maintes reprises. Les autres le rejoignent. Les soldats continuent à les faire tomber et ils continuent à se lever de nouveau. "Comme dans le passé, Charles," dit Walter doucement en souriant. "Je suis heureux que je puisse vous voir à nouveau." Déconcerté, les soldats partent en courant.

Walter s'effondre, lutte ensuite en arrière à ses pieds de nouveau et prend le corps de Rosey. Il demande à rester seul avec elle. Il lui parle......: "je ne vous ai jamais dit que je vous ai aimés, Rosey"



Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 18:29 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Takarazuka kagekidan Index du Forum -> Spectacles -> Tsukigumi -> 1990-1999 -> The Afterglow of Eire / Takarazuka Ole! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com